Un Restaurant à Moissac : Le Pigeonnier

Lors d’un déplacement dans le Tarn-et-Garonne, il est impensable de faire impasse sur la charmante ville de Moissac. Quand vient l’heure du déjeuner, mon interlocutrice connaissant mon goût pour la différence, me recommande une adresse hors des sentiers battus. Suivez-moi, je pousse la porte du Pigeonnier…

Il faut s’éloigner de la célèbre abbaye et des rues piétonnes pour trouver ce restaurant pas comme les autres. D’abord, je vous ai menti, je n’ai pas poussé la porte. Il n’y a pas de porte.  L’ancien pigeonnier jadis laissé en ruine, a été entièrement retapé pour abriter la cuisine du restaurant. La salle quant à elle, se situe à l’extérieur, sous une pergola (couverte et chauffée en hiver).

On prend place sur une longue table rustique, aux côtés d’autres clients. Les couverts, tout comme le pain et l’eau sont disposés au centre et chacun se sert, comme chez mamie. Côté cuisine, le chef Gilles concocte chaque jour un menu différent en fonction de son marché du matin. Dans sa proposition quotidienne, deux formules ; une omnivore et une végétarienne. Le tout mitonné avec des produits de saison frais, issus d’agriculture bio ou durable. La démarche locavore ne se limite pas aux fruits et légumes, elle s’étend aussi aux huiles, farines, œufs…

IMG_3222 (Copier)

L’entrée se présente sous forme d’assortiment façon mezze. N’essayez pas de savoir de quoi il s’agit avant, c’est le jeu de la maison. A vous de faire travailler vos sens et de découvrir ce qui glisse sous votre palais. Après la dégustation et quelques échanges d’impressions avec mes voisins de tablée, la serveuse lève le mystère sur les derniers doutes. Dans un verre, un gazpacho tomate poivron (rôti au four) avec ail et citron. Dans l’autre un yaourt à la tomate, ail, basilic. A leurs côtés, une julienne de courgettes assaisonnée au vinaigre de framboise, et une quenelle de pois cassés.

IMG_3223 (Copier)

Toujours dans le partage et la convivialité, le déjeuner se poursuit avec le plat principal. Ayant opté pour la formule végétarienne, me voici avec une feuille de vigne farcie au riz. Sur l’ardoise figurent aussi une polenta dans une courgette ronde, ainsi que des haricots verts et de la carotte cuisinée dans une réduction de jus de pomme et badiane.

IMG_3226 (Copier)

Pour terminer ce délicieux moment, je savoure une crème renversée préparée avec du thé noir et du sirop de romarin. Une belle note douce et originale à l’image des lieux. Un endroit atypique, convivial où l’on vient tant pour la nourriture que pour l’ambiance. Bien plus qu’un restaurant, le Pigeonnier est un véritable lieu de vie et de partage gustatif et musical. Une adresse militante et engagée, une adresse profondément humaine.

IMG_3228 (Copier)

 

Le Pigeonnier

4, rue Poumel, Moissac

Suivez l’actu du Pigeonnier sur sa Page Facebook

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s